Isabelle et Jean Luc Lavignac

Recettes traditionnelles et gastronomiques

05 59 29 25 65

4, avenue de la mairie

64250 Cambo les Bains

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Votre panier

 x 
Panier Vide

Les aromates en cuisine


CONSERVATION DES HERBES :

Les herbes fraîches se conservent quelques jours, les tiges trempées dans un verre d’eau, ou bien lavées, égouttées et mises dans un récipient hermétique au réfrigérateur. Elles peuvent aussi très bien être congelées.

 

L’OLIVE :

On la connaît nature, on la connaît pressée sous forme d’huile, mais on pense moins à l’utiliser confite ou aromatisée en accompagnement d’un plat. Liée à la tradition culinaire méditerranéenne, l’olive est un aromate merveilleux pour les volailles et viandes braisées.

 

ANETH :

Il a le goût du fenouil. On l’emploie avec le saumon mariné, par exemple, et ses graines sont les compagnes idéales des préparations d’oignons et cornichons au vinaigre.

 

BASILIC :

Originaire des Indes orientales, il peut se consommer frais ou séché pour parfumer de nombreux plats méridionaux. Plus il est coupé fin et plus son parfum est fort.

 

CELERI-BRANCHE :

Il s’utilise frais, séché ou frit. En poudre, il parfume viandes, fromages frais et jus de tomate.

 

CIBOULETTE :

Aussi appelée civette. Originaire de Sibérie, ses tiges longues et fines doivent être ciselées ( et non pas hachées ) le plus menu possible pour dégager tout leur goût.

 

CERFEUIL :

Il fait partie des fines herbes. Délicat, il ne supporte ni les cuissons longues ni les températures élevées. Il s’utilise comme le persil, ciselé au dernier moment.

 

CIVE :

La cive est de la famille de la ciboulette. Ses tiges sont plus épaisses. Son goût, plus prononcé, se rapproche de celui de la tige d’oignon frais. Elle s’utilise crue.

 

CORIANDRE :

Utilisée pour ses feuilles autant que pour ses graines cette plante parfume nombre de plats méditerranéens.

 

ESTRAGON :

C’est le compagnon privilégié du vinaigre et l’ingrédient principal de la sauce béarnaise. Il fait partie des fines herbes.

 

LAURIER :

Les feuilles du laurier comestible, laurier-sauce, s’utilisent fraîches ou séchées. Associé au thym et au persil, il est le ténor du bouquet garni.

 

MARJOLAINE :

Elle est très présente dans la cuisine méditerranéenne, à commencer par la pizza. La marjolaine sauvage est appelée origan.

 

MELISSE :

On l’appelle également citronnelle, car elle a un goût…de citron.

 

MENTHE :

La verte est la plus douce, l’aquatique se boit en infusion et la poivrée est surtout utilisée en confiserie.

 

OSEILLE :

On l’utilise souvent pour apporter une pointe d’acidité à un potage ou à du saumon frais. Il faut savoir qu’elle se décolore au contact du fer.

 

PERSIL :

Plat ou frisé, il s’emploie cru, cuit ou frit. Mêlé à l’ail haché, il devient persillade. Le persil plat  a plus de goût, le frisé est plus décoratif, c’est une question de goût !

 

ROMARIN :

Les feuilles et les tiges de cet arbuste méditerranéen parfument agréablement depuis l’Antiquité volailles, poissons et légumes à l’étouffée.

 

SARRIETTE :

Elle développe un goût épicé et poivré dans le mélange d < herbes de Provence > . Seule, son goût rappelle celui du thym. Elle accompagne bien agneau, porc et gibier.

 

SAUGE :

Séchée, elle est plus parfumée que fraîche. À utiliser avec modération pour les farces de volailles et de viandes, et aromatise les sauces, les marinades et même les soupes.

 

THYM :

C’est un des éléments essentiels de la cuisine. Frais ou séché, on le boit aussi en infusion pour ses vertus digestives et antitussives

 

 

Découvrez vite notre carte du moment et n'hésitez pas à nous contacter pour toute commande !

Télécharger ici